22 avril 1889. 50 000 fermiers blancs s’approprient une réserve indienne de 800.000 hectares

Washington autorise chaque colon à s’emparer de 64 hectares. Au signal, c’est une furieuse ruée. The Land Run.

2319415lp-2319416-article-jpg_3506762_660x281

Le 22 avril 1889 est le jour de l’une des plus grandes spoliations de terre jamais organisées légalement. Ce jour-là, 50 000 fermiers, employés, maquereaux, bandits, cordonniers, crève-la-faim, cow-boys, spéculateurs… s’abattent comme un vol de sauterelles sur un territoire indien ancestral avec la bénédiction du gouvernement des États-Unis.

Plusieurs westerns hollywoodiens évoquent cette première distribution gratuite de terres concernant deux millions d’acres (800 000 hectares) généreusement offertes par l’État américain.

Le Point

Une réflexion sur “22 avril 1889. 50 000 fermiers blancs s’approprient une réserve indienne de 800.000 hectares

  1. Mais alors j’ai compris! C’est comme cela qu’on devient un grand pays!! C’est quand même beau la civilisation. Quel mérite ces braves colons…

    J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s