Condamné 37 fois pour vols, Bruno affirme que c’est pour « faire la guerre au terrorisme »

archives-1455050602

Bruno Troube est un personnage. Il a 46 ans et une longue carrière de voleur à son actif. Ce qui lui a valu d’être condamné trente-sept fois ! D’où de fréquents séjours derrière les barreaux. Au point de devenir une sorte de taulard institutionnel. Avec un caractère bien trempé et une gouaille de mauvais garçon qui n’aurait pas déplu à Audiard.

Il y a d’abord sa sortie de prison en septembre dernier pour effectuer un travail d’insertion à la mairie d’Ecrouves. « Je n’avais rien demandé moi ! J’étais tranquillement en cellule en train de finir ma peine. Je ne voulais ni indulgence, ni chantier extérieur », lâche le quadra.

Le voleur a alors trouvé une solution pour s’évader du chantier d’insertion : replonger dans la délinquance. En octobre, durant quelques nuits, il s’est saoulé, a pris son vélo et a cambriolé les magasins qui étaient sur sa route. Il en a visité quatorze. « J’ai été dans les paras et je voulais prendre de l’argent pour partir faire la guerre au terrorisme », explique, très sérieux, Bruno Troube. « Vu les butins, vous n’alliez pas partir faire la guerre très loin », ironise le président Bocciarelli.

Jugement : 18 mois de prison.

Est Republicain

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s