Gilles cogne sa femme enceinte et tente de l’étrangler avec une ceinture

229480267_B971133885Z.1_20131001180948_000_G0H1AODII.1-0

La femme de 35 ans a été diagnostiquée schizophrène voilà plusieurs années. Cela confère un statut de victime « vulnérable ». Cette circonstance pénale aggravante est aussi justifiée en 2010 par sa grossesse. Elle est enceinte de 7 mois en décembre quand elle trouve refuge en pyjama à l’hôpital Pierre-Janet, au Havre.

Établissement qui a l’habitude de la suivre. Elle décrit avoir encore été frappée par son concubin, encore alcoolisé. Il la pousse à arrêter son traitement relatif à sa maladie. Et, cette nuit-là, il la tire par les cheveux, la cogne et tente de l’étrangler avec une ceinture. Une fois l’homme endormi, la victime en profite pour s’échapper.

« C’est un homme avec ses failles qui a rencontré une femme avec ses failles, plaide Maître Farid Kaci.Ce sont deux paumés de la vie qui se sont connus à Pierre-Janet. Il sortait de prison. »

Sept condamnations figurent au casier de Gilles.  Il écope de vingt mois de prison, dont huit ferme déjà largement purgés en détention provisoire. Une interdiction de contact avec la victime est prononcée, ainsi que 6 000 € de dommages-intérêts.

Paris Normandie

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s