Antoine casse les doigts de son père pour des cigarettes

plaster

« Un enfer. » Des années que cet homme, ancien médecin généraliste à Rumilly, vit un enfer avec son fils, un trentenaire. De multiples fois, il a fait l’objet de coups d’une rare violence.

Deux doigts cassés et des lésions au visage

Déjà condamné à trois reprises, le fils -qui venait à peine d’achever une peine de prison– était renvoyé, hier, devant le tribunal correctionnel d’Annecy dans le cadre de la comparution immédiate.

Les faits sont à chaque fois tristement les mêmes.

Ivre, il s’en est pris une nouvelle fois à son père, âgé de 68 ans, pour une question de cigarettes.

Bilan : deux doigts cassés et des lésions au visage. « Il n’a jamais rien fait pour moi, je n’ai pas d’ordre à recevoir de lui » se défend le trentenaire.

Antoine André a été condamné par le tribunal à deux ans d’emprisonnement, dont six mois avec sursis mise à l’épreuve pendant deux ans avec obligation de soins et de travailler.

Un mandat de dépôt à été décerné à l’audience.

Le Dauphine

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s