Football Leaks : Karim Benzema, un patriote fiscal, il paye ses impôts en France

Capture d’écran 2016-12-07 à 17.27.59.png

Karim Benzema incarne la « racaille » dans le football. Il ne chante pas la Marseillaise, préférerait l’Algérie à la France… un mauvais Français. D’après les documents Football Leaks, il a pourtant choisi de payer l’impôt sur ses droits à l’image en France, quand Ronaldo et tant de ses coéquipiers du Real s’enrichissent dans les paradis fiscaux. Un joli paradoxe.

On lui a tout reproché. De ne pas chanter la Marseillaise. De cracher par terre quand elle retentit. De compter ses efforts dès qu’il enfilait le maillot bleu. De préférer l’Algérie à la France. En clair : de ne pas être un bon Français.

Karim Benzema, comme bon nombre de ses coéquipiers au Real Madrid, ne paye pas l’impôt sur ses droits à l’image en Espagne, le pays où il travaille. Mais contrairement à Cristiano Ronaldo ou Luka Modric, l’attaquant n’a pas choisi de s’acquitter de cet impôt dans un paradis fiscal… mais en France. C’est la révélation faite par Mediapart, dans le cadre de l’enquête Football Leaks qui secoue le monde du football depuis une semaine. Le site explique que Karim Benzema est «un patriote fiscal» : la société chargée de récolter ses droits à l’image, nommée BOB (Best of Benzema), est domiciliée à Lyon, sa ville d’origine, et est détenue à 90% par le joueur, son père et sa mère détenant les 10% restants.

Le contraire d’une optimisation fiscale

Cette décision n’était pourtant pas la «meilleure» d’un point de vue financier pour le Madrilène, qui aurait pu payer beaucoup moins d’impôts s’il avait choisi d’établir sa société à Madrid. En tant qu’étranger arrivé en Espagne avant 2010, il aurait pu «bénéficier du statut fiscal ultra favorable d’impatrié», un privilège qui lui aurait permis d’obtenir «un taux d’imposition probablement inférieur à 5%». Au lieu de quoi, Benzema préfère s’acquitter de l’impôt sur les sociétés français, au taux de 33,3%.

Ainsi Mediapart explique qu’en 2011, BOB a réalisé un chiffre d’affaires d’1 M€, et a payé 206 207 € d’impôt. Idem en 2012, avec un chiffre d’affaires d’1,64 M€ et 378 484 € d’impôt.

Contacté par le site, l’international français s’est refusé à tout commentaire, de peur «d’être mal interprété».

L’Equipe

Une réflexion sur “Football Leaks : Karim Benzema, un patriote fiscal, il paye ses impôts en France

  1. Benzema doit faire parti de ceux que la Licra appelle les islamo-sportif.
    Islamo-sportif, je ne comprends pas que l’on puisse inventer des termes pareils.
    Cette association est une association de fous.
    Elle est devenue une association raciste à classer à l’extreme droite.

    J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s