Valls soutient les maires ayant interdit le burkini et l’appel de Chevènement aux musulmans à la «discrétion»

De passage à Marseille ce mardi, la Premier ministre Manuel Valls a dit comprendre et soutenir les maires ayant pris des arrêtés pour interdire le port du burkini, dans une interview accordée à La Provence à paraître mercredi. 

un-professeur-poursuivi-apres-avoir-ironise-sur-les-blancos-de-valls

«Je comprends les maires qui, dans ce moment de tension, ont le réflexe de chercher des solutions, d’éviter des troubles à l’ordre public», indique-t-il. Et d’insister: «Je soutiens donc ceux qui ont pris des arrêtés, s’ils sont motivés par la volonté d’encourager le vivre ensemble, sans arrière-pensée politique».

Une mise au point qui intervient en pleine polémique alors que quelques mairies françaises, de Corse jusqu’au Pas-de-Calais, ont pris des arrêtés pour interdire le burkini, une tenue de plage couvrant le corps et la tête des femmes, parfois même sans avoir constaté son usage.

«Ce n’est pas compatible avec les valeurs de la France et de la République»

«Les plages, comme tout espace public, doivent être préservées des revendications religieuses. Le burkini n’est pas une nouvelle gamme de maillots de bain, une mode. C’est la traduction d’un projet politique, de contre-société, fondé notamment sur l’asservissement de la femme», explique le Premier ministre. Mais il juge toutefois que le législateur n’a pas à intervenir en la matière. Pour lui, «la réglementation générale des prescriptions vestimentaires ne peut être une solution».

Derrière le burkini, «il y a l’idée que, par nature, les femmes seraient impudiques, impures, qu’elles devraient donc être totalement couvertes. Ce n’est pas compatible avec les valeurs de la France et de la République. Face aux provocations, la République doit se défendre», argumente-t-il.

Il lance également des appels aux autorités musulmanes qui, d’après lui, doivent «rejeter cette vision mortifère de l’islam».  «Avant de penser à légiférer, nous ferons appliquer la loi interdisant le port du voile intégral dans l’espace public – nous le rappellerons, avec le ministre de l’Intérieur, aux préfets et aux forces de sécurité. Les autorités musulmanes doivent aussi condamner le voile intégral, condamner les actes de provocation qui créent les conditions d’une confrontation.»

Valls soutient l’appel de Chevènement aux musulmans à la «discrétion»

Dans son interview à La Provence, Manuel Valls apporte son soutien à Jean-Pierre Chevènement, pressenti pour prendre la direction de la Fondation pour l’islam de France et qui a conseillé lundi aux musulmans la «discrétion».

«Si nous voulons construire un islam de France compatible avec nos valeurs, nos libertés, l’égalité homme-femme, il faut que l’islam, comme les autres religions l’ont fait, accepte la discrétion dans la manifestation des convictions religieuses», affirme le Premier ministre.

Le Parisien

8 réflexions sur “Valls soutient les maires ayant interdit le burkini et l’appel de Chevènement aux musulmans à la «discrétion»

  1. Ca alors! Lol. Je déconne.
    Lui pour qui le foulard est un combat essentiel.
    «Les plages, comme tout espace public, doivent être préservées des revendications religieuses.
    C’est pourtant lui qui a dit que la kippa pouvait etre porté fièrement.
    Un droit devient une revendication, un extrémisme dès lors qu’il s’agit des musulmans. Pour les autres ils peuvent l’afficher fièrement.
    Il case le mot revendication. Il n’utilise ce mot que pour les musulmans.
    Il donne ses avis personnels.
    Ce n’est pas le role d’un ministre. Tout le monde se fiche de sa perception, de ses moi je pense que.
    Il confond avis privés et personnels avec sa fonction.
    Si je dis la kippa est un signe de revendication et que je me mette à le marteler pendant des mois ce n’est qu’un discours que je répands qui n’en fait pas une vérité. C’est ce qu’il fait.
    Le foulard, signe extrémiste, politique, radical qui est un combat essentiel. Il n’en veut pas, donc il prétend de ce signe là qu’il est une revendication.
    Pas de lois car ça impliquerait de devoir écrire noir sur blanc ce que nous sommes.
    Nous sommes quoi? Je vais mettre bip ou X. Rester polie.
    Une réglementation générale sur ce qu’il appelle « revendication » impliquerait aussi de devoir toucher à d’autres confessions.
    Et ce n’est que l’islam que la France veut viser. .
    Il faut donc combattre les signes extérieurs de foi musulman sur des supports médias, marteler que leur mœurs sont une ignominie.
    Leurs vêtements une sauvagerie.
    Leurs mœurs et pratiques un danger qui les rend inassimilables.
    Il faut le marteler afin qu’ils abandonnent d’eux memes leurs droits. .
    Un peu comme ce que l’on a fait par le passé avec les Morisques. Leur faire abandonner d’eux memes leur pratiques et coutumes en martelant qu’elles sont un péril pour la République.
    Ils deviendront ainsi non embauchable étant dans l’esprit des gens une menace.
    Ils deviendront discriminés et s’isoleront d’eux memes en se tournant vers ceux qui leur ressemble, les accepte, à savoir les autres musulmans.
    Les faire se communautariser. Et en dire ensuite. Voyez, ils ne s’intègrent pas.
    Ceux qui continueront à exercer leurs pratiques deviendront ainsi minoritaires et perçus comme étant une anormalité, des radicaux non plus des croyants pratiquants.
    On n’a pas fini d’entendre parler des signes extérieurs de foi musulman comme étant une ignominie. Ca va durer jusqu’à ce qu’ils disparaissent.
    Jusqu’à ce qu’ils abandonnent la pratique de leur religion, soit en cachant leur foi, soit en partant.

    J'aime

  2. Au Maroc ou a Doha les femmes se baignent en tee shirt et cycliste, d’autres en maillot, d’autres encore en abbaya. Occidentaux et moyen orientaux se fichent complètement de la tenue du voisin. Ils se baignent les uns avec les autres sans se preter attention. Chacun fait se qu’il lui plait. Ca peut etre un sujet de conversation, moi j’aime pas etre habillée, moi je n’aime pas etre déshabillée. Mais ils ne sont que des citoyens. Ils n’imposent pas à etre dénudé, ni n’obligent à etre en habit. Un ministre chez nous n’a pas à le faire davantage. On n’est pas en dictature.
    Peut etre si tiens remarque. Nous sommes en dictature à l’endroit des musulmans. Meme en tentant de le cacher, il faut etre miro pour ne pas le voir. Les Emirats sont plus libéral que la France.
    Se voir écrire ça, ça en dit long sur ce que nous sommes devenus.
    Une théocratie. A l’iranienne. Police des mœurs carnet d’amende à la main pour restreindre les libertés individuelle.

    J'aime

  3. Cette phrase. Ce n’est pas compatible avec les valeurs de la République. On pourrait la servir pour contrer tout ce dont on ne veut.
    C’est une phrase bateau. Cette formule servie à tour de bars est devenue grotesque à force d’avoir été prononcée.
    A chaque fois que nous prenons des positions au national ou à l’international, ça vaudrait le coup de la ressortir pour en démontrer la supercherie.
    Etre en habit rend incompatible avec la République.
    Prononcer cette phrase pour un habit religieux ça revient à dire que les sœurs, les prêtres, les imams ou rabbins, les musulmans ou musulmanes ne seraient pas compatibles avec la République. Qu’ils devraient disparaître de l’espace public. Que nous ne devrions pas subventionner les écoles, crèches, ou associations ou se trouvent etre présents des signes extérieurs de foi.
    Prendre l’avion au frais de la princesse c’est compatible avec la République. Caser ses petits amis à des postes bidons c’est compatible avec la République.
    Avoir des identitaires ultras communautaristes dans les rangs du PS c’est compatible avec la République.
    Nommer ces derniers pour une défense de la laicité c’est compatible avec la République.

    J'aime

  4. Tous ces cons sentent le vent tourné c’est tout. Ils font semblant de s’en prendre à l’islam radical histoire de faire croire aux Français qu’ils mettent la main aux cambouis.
    Que des menteurs des manipulateurs.

    J'aime

    • Islam radical.
      C’est quoi comme religion?
      Cette formule en dit déjà long sur la psychologie de ceux qui en usent.
      Islam radical. Pardon mais ça n’existe pas.
      L’islam sunnite ça existe. Mais l’islam radical certainement pas.
      Ca a d’ailleurs une connotation positive.
      Ce serait etre très très très islamique. Un vrai musulman.
      Des cloches. Ceux qui créent ces formules sont des cloches.
      On tient des discours haineux à l’endroit des musulmans, on les rend responsables de notre politique internationale.
      Ce n’est pas nous qui sommes responsables des évènements du monde.
      Ce ne sont pas nos services qui ont failli ni l’Etat.
      Français regardez qui sont vos ennemis.
      Vos ennemis sont l’islam. Vos ennemis sont les français musulmans. Ce sont eux les responsables de ce qui vous arrive.

      J'aime

  5. Cheikh Valls et Mufti Chevènement disent discrétion.
    Discrétion comprendre. Vos gueules les mouettes.
    Le nouveau musulman est arrivé. Discrétion.
    Qu’il n’existe plus est le but à atteindre et on va s’y employer.
    La perfection. Musulman non musulman.
    Le musulman parfait.

    J'aime

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s