Màj: Patrick Salameh condamné pour l’enlèvement et le meurtre de Fatima Saiah

Patrick Salameh Fatima Saiah tueur en serie marseille

Après trois heures de délibéré, la cour d’assises des Bouches-du-Rhône, à Aix, a condamné Patrick Salameh, un maçon de 57 ans, à la peine maximale, soit la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une mesure de sûreté de 22 ans, pour l’enlèvement suivi de mort de Fatima Saiah.

La baby-sitter marseillaise avait disparu dans de mystérieuses circonstances le 7 mai 2008 à Marseille.

La Provence

—————————————————————-

Le tueur en série Patrick Salameh, 57 ans, déjà condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour la disparition de trois femmes et le viol d’une quatrième, comparaît de nouveau à partir de lundi devant les assises des Bouches-du-Rhône pour la disparition d’une baby-sitter en 2008.

Fatima, une lycéenne de 20 ans, a disparu le 7 mai 2008 à Marseille et n’a pas donné signe de vie depuis. Elle s’était rendue le jour de sa disparition à un rendez-vous fixé par un homme depuis une cabine téléphonique qui lui avait proposé de faire du baby-sitting.

Près de deux heures après le rendez-vous, son petit ami qui l’avait accompagnée jusqu’à une station de métro à proximité du lieu, avait reçu un dernier texto : « J’ai rencontré une ancienne copine, je serai de retour ce week-end ». La jeune fille n’est jamais revenue.

Plusieurs mois plus tard, les enquêteurs avaient fait le rapprochement avec les disparitions, en octobre 2008, de trois prostituées, elles aussi contactées depuis des cabines téléphoniques publiques pour des rendez-vous.

Patrick Salameh décrit comme narcissique et manipulateur par les psychiatres, a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité assortie d’une peine de sûreté de 22 ans par la cour d’assises des Bouches-du-Rhône pour « enlèvement, viol et séquestration suivis de mort » d‘Iryna, une Ukrainienne de 42 ans, de Cristina, une Roumaine de 23 ans, et de Zined, une Algérienne de 28 ans. Leurs corps n’ont jamais été trouvés. Il a également été condamné pour avoir « enlevé, détenu, séquestré » et « violenté » Soumia, une autre prostituée, qu’il avait relâchée.

L’homme a un lourd passé judiciaire. De 1989 à 2005, il avait purgé à la prison des Baumettes à Marseille une peine de seize ans de réclusion criminelle pour vol avec arme. Il avait été remis en liberté conditionnelle.

Le Parisien

Thibaut, Damien, Nicolas 3 hooligans condamnés après des emeutes

20150406_1_5_1_1_0_obj8611609_1

Trois supporteurs marseillais arrêtés aux abords du stade pour leur participation à des échauffourées ont été condamnés mardi à des peines de prison ferme. Après le match OM-OL émaillé d’incidents dimanche, place la troisième mi-temps, sur le terrain judiciaire cette fois.

Sept supporteurs du club phocéen avaient été interpellés dimanche soir à l’extérieur du stade Vélodrome pour avoir pris part à des échauffourées avant le match.  Mardi, trois d’entre eux ont été condamnés à des peines allant de quatre à six mois de prison ferme.

Thibaut, titulaire d’un Master de commerce, Damien, qui veut s’engager dans l’armée, ou bien Nicolas qui souhaite devenir marin-pompier, tous ont reconnu les faits.

Europe 1

Sébastien tue le chat de sa mère a coups de marteau car elle refuse de lui donner de l’argent pour acheter du cannabis

Chat maltraite condamne spaCondamné à six mois de prison ferme pour avoir tué trois chats. Sébastien Labat-Gest, âgé de 20 ans, a été reconnu coupable par la justice marseillaise d’avoir tué à coups de marteau en août 2015 le félin de sa mère qui refusait de lui donner 10 euros pour acheter du cannabis.

Après son arrestation au lendemain des faits, il avait avoué avoir égorgé deux autres chats de la famille au cours des mois précédents. Il avait notamment coupé la queue de l’un d’eux, qu’il avait exhibée devant les yeux de sa petite sœur et de son frère.

Lors d’une première audience, en août, une expertise psychiatrique avait été demandée et avait conclu à « la dangerosité potentielle » du prévenu et prescrit une obligation de soin. Grand, maigre, visage anguleux, cheveux longs noués en queue-de-cheval, le jeune homme est resté impassible, visage fermé et mains jointes, durant l’audience.

Le témoignage de sa mère, qui a porté plainte contre lui après la découverte du cadavre de Tristan, son chat de 12 ans.

« Il voulait que je lui donne 10 euros pour acheter du cannabis, il a dit qu’il allait tuer le chat à coups de marteau« , raconte-t-elle. Elle ne prend pas la menace au sérieux avant de découvrir le chat, mort. « Il est très violent, il a déjà levé la main sur moi« , ajoute-t-elle.

Métro News

Le vice-président de Valeurs Actuelles Jean-Claude Dassier mis en examen pour «abus de biens sociaux, blanchiment, association de malfaiteurs».

Jean-Claude Dassier mis en examen,valeurs actuelles escroc une journal OMLe président de l’Olympique de Marseille de 2009 à 2011 Jean-Claude Dassier a été mis en examen pour abus de biens sociaux mercredi soir par le juge Guillaume Cotelle selon une source judicaire.

«Au total, l’enquête a mis au jour 55,3 millions d’euros douteux au préjudice potentiel de l’OM. Entre 2009 et 2011, les transferts de 14 joueurs (Lucho, Mbia, Diawara, Abriel, Niang, Azpilicueta, Rool, Morientes, Kaboré, Rémy, Gignac, Cheyrou, Ben Arfa et Heinze) auraient donné lieu à des versements illicites sur lesquels Jean-Claude Dassier va être amené à s’expliquer», indiquait le JDD.

Une information judiciaire pour «extorsion de fonds, blanchiment et association de malfaiteurs» avait été ouverte en juillet 2011 alors par le juge marseillais Christophe Perruaux. Les enquêteurs soupçonnent des versements indus de commissions et rétro-commissions au profit de membres du milieu à l’occasion de transferts importants.

Le Parisien