«À mort les Arabes et les Noirs », Chants nazis.. 2 sympathisants FN condamnés à du sursis pour agressions racistes

extreme-droite-neo-nazi-identitaire-salut

Deux hommes de 19 et 39 ans viennent d’être condamnés à 175 heures de travail d’intérêt général et huit mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel d’Angers. Ils comparaissaient pour une série de violences à connotation raciste.

Deux hommes de 19 et 39 ans viennent d’être condamnés, ce mercredi 3 mai, à 175 heures de travail d’intérêt général et huit mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel d’Angers.Ils ont comparu, le 5 avril dernier, pour des violences et incitation à la haine raciale.

Série de violences fin octobre

Ils ont été interpellés dans la nuit du 21 au 22 octobre 2016, dans un groupe d’une quinzaine de personnes après une soirée houleuse dans le centre-ville d’Angers. D’abord, une bagarre devant le Falstaff, bar de la rue Bressigny, où le plus jeune des deux, François-Aubert Gannat, un des fils du chef de file régional du FN Pascal Gannat est vu tenant la tête d’un Maghrébin sous le bras, aux interpellations mouvementées rue Lenepveu, près de la place du Ralliement, où une nouvelle bagarre a éclaté.

Des policiers victimes

Leur interpellation avait dégénéré. Le benjamin du duo avait porté un coup de poing dans la tempe d’un agent de la brigade anticriminalité. Et l’aîné avait tenté d’étrangler un autre fonctionnaire dans la geôle de garde à vue

« Chasse à l’arabe et au nègre »

Entre-temps, ces membres de la jeunesse dorée ont fondu sur les personnes de couleur pour les rouer de coups. «À mort les Arabes, à mort les Noirs», scandait un de ses membres, selon la procédure. «C’est la chasse à l’Arabe, c’est la chasse au nègre», grondait Me Jean-Pierre Bougnoux, avocat de la Ligue des Droits de l’homme. Un parcours parsemé d’insultes racistes et antisémites, accompagné de chants nazis.

L’ombre de Génération identitaire

Lors de l’audience, les prévenus s’étaient évertués à cacher leur engagement politique. François-Aubert Gannat, qui reconnaît avoir donné des cours de boxe et avoir servi des marrons aux démunis, a bien été photographié lors d’une opération « Défends ton église », organisée par Génération identitaire.

« Racisme anti-blanc »

Quant au plus âgé, ancien directeur de la communication de la mairie de Montfermeil (Seine-Saint-Denis), il a dénoncé, sur les sites d’extrême droite Fdesouche, Lagrif et Riposte laïque, le « racisme anti-blanc » subi lors d’une agression dont il a été victime, à Perpignan.

Ouest France

Une réflexion sur “«À mort les Arabes et les Noirs », Chants nazis.. 2 sympathisants FN condamnés à du sursis pour agressions racistes

Tout commentaire à caractère raciste, diffamatoire ou incitant à la haine envers quelconque communauté sera supprimé et pourra donner lieu à des poursuites judiciaires, conformément à la législation en vigueur.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s